Saison 2019 : Ça roule!

Bienvenue à Curling pour les enfants, édition 2019 (30 mars)

Bonjour et bienvenue à la 21e saison annuelle du tournoi bénéfice de Curling pour les enfants.

Lors des derniers 19 tournois, nous avons amassé pas moins de 3,3 millions $ pour l’Hôpital de Montréal pour enfants et le CHU Sainte-Justine.

De nos humbles débuts de 6 628$ à notre première année (1999), nous sommes passés à un objectif de 500 000$ pour la seule année 2019!!!

Au nom du Conseil d’administration de Curling pour les enfants, des bénévoles, des joueurs participants et en particulier des milliers d’enfants qui jouissent de notre appui, nous vous invitons à vous joindre à nous pour la saison 2019.

En supportant la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour les enfants et le CHU Sainte-Justine, vous soutenez l’objectif d’assurer des soins de santé de classe mondiale pour nos enfants.

De plus, cette année sera très spéciale puisque Curling pour les enfants renouvelle et renforce son partenariat avec les deux fondations afin d’atteindre des objectifs encore plus ambitieux sur le plan de l’acquisition d’équipement médical de pointe pour les enfants!

 

 

 

Un partenariat renouvelé avec Sainte-Justine pour l’acquisition d’un laser neurochirurgical Monteris NeuroBlate

Sainte-Justine a offert cette année à Curling pour les enfants de se commettre à long-terme (4 ans — voir la proposition ICI) pour le financement d’un appareil de haute-technologie, soit un laser neurochirurgical appelé le Système Monteris NeuroBlate IRM (voir la brochure ICI (en anglais)). Sainte-Justine est le premier hôpital pédiatrique au Canada à se doter d’un tel équipement qui procure des bénéfices tangibles aux jeunes patients.

De quoi s’agit-il?

Il s’agit une technique assistée par un ordinateur qui permet d’opérer au cerveau, de guérir des enfants sans toucher aux zones non atteintes en route vers la lésion épileptique ou tumorale (tumeur) ce qui protège le neurodéveloppement de l’enfant, la principale raison d’être du Centre Intégré du Réseau En Neurodéveloppement de l’Enfant (CIRENE). L’ordinateur permet de voir en direct sur l’imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau, la tumeur localisée dans le cerveau. Le neurochirurgien, spécialiste du cerveau, peut voir la destruction par le laser de la région ciblée.

Le Dr Alexander Weil est le seul neuro-chirurgien au Canada qui est formé pour utiliser laser neurochirurgical Monteris NeuroBlate IRM. Il a été engagé par le CHU Sainte-Justine pour opérer le nouvel équipement.
Le Dr Alexander Weil est le seul neuro-chirurgien au Canada qui est formé pour utiliser laser neurochirurgical Monteris NeuroBlate IRM. Le CHU Sainte-Justine a recruté Dr. Weil pour opérer le nouvel équipement.

Pour superviser l’utilisation de cette nouvelle technologie, le CHU Sainte-Justine a engagé le Dr Alexander Weil qui est actuellement le seul neuro-chirurgien pédiatre au Canada formé pour utiliser cette technologie. Après des études en médecine à l’Université de Sherbrooke, le Dr Weil a fait sa résidence à l’Université de Montréal, puis un Fellow à l’Hôpital pour enfants de Miami (Université de Miami) en neurochirurgie pédiatrique ainsi qu’un fellowship en neuro-oncologie à l’Université McGill.

Une technologie révolutionnaire qui procure plusieurs avantages 

  • Guérir sans faire d’incision et délai d’hospitalisation réduit de beaucoup. Le fait d’opérer sans faire d’incision réduit considérablement les délais d’attente puisque l’hospitalisation longue durée n’est plus nécessaire : après 24-48 heures, l’enfant peut retourner à la maison et reprendre ses activités normales, contrairement à la chirurgie conventionnelle où l’hospitalisation pouvait durer entre 5 et 14 jours, et les restrictions au niveau des activités, d’un à deux mois.
  • Économie majeure pour notre système de santé : Puisque les patients n’auront plus besoin d’être admis aux soins intensifs, les coûts reliés à l’hospitalisation vont être diminués.
  • Accès à des zones du cerveau que la chirurgie conventionnelle ne permet pas. La population cible sont les enfants atteints d’épilepsie résistante au traitement médical et les enfants avec des tumeurs dans des régions difficiles d’accès par la chirurgie conventionnelle
  • Révolutionne la chirurgie conventionnelle : des patients avec des lésions épileptiques non opérables par chirurgie conventionnelle pourront être opérés grâce au laser

La vidéo suivante donne un bon aperçu du nouvel équipement (en anglais) :

 

Financement d’équipement pour le Service d’imagerie médicale du nouvel Hôpital de Montréal pour enfants

Le Service d’imagerie médicale du nouvel Hôpital de Montréal pour enfants du Centre universitaire de santé McGill est situé au pavillon B, niveau 2 (site Glen). Le Service bénéficie d’équipement d’imagerie à la fine pointe de la technologie permettant d’offrir des examens de radiologie, de radioscopie, de tomographie par ordinateur, de résonance magnétique, d’angiographie, d’échographie et de médecine nucléaire. Il s’agit d’un des départements les plus achalandés de l’Hôpital, avec un volume de plus de 50 000 examens par année.

Nous y retrouvons présentement deux machines à résonance magnétique, qui fonctionnent 16 heures par jour, 250 jours par année. Ceci a permis de réduire le temps d’attente pour nos jeunes patients ayant besoin de ces examens.

Équipement prioritaire: IRM fonctionnelle

Le Service d’imagerie médicale aimerait acquérir une application de pointe – l’IRM fonctionnelle – afin de d’améliorer la capacité d’un de ses appareils d’IRM. Ce logiciel de nouvelle génération sera installé sur l’appareil Siemens 3 tesla actuel afin d’augmenter l’exécution de plusieurs procédures d’IRM fonctionnelle.

L’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle est une application de l’imagerie par résonance magnétique permettant de visualiser, de manière indirecte, l’activité cérébrale utilisant la cartographie cérébrale. Les médecins l’utilisent pour définir les régions du cerveau qui sont impliquées dans des fonctions critiques telles que la parole et le mouvement de sorte qu’ils puissent éviter ces secteurs pendant la chirurgie.

Il est employé pour étudier des aspects de diverses fonctions du cerveau comprenant la conscience, les émotions, le sommeil, la vision, le langage, etc.

La cartographie cérébrale peut aussi servir à surveiller la croissance de tumeurs et aide à la planification de la neurochirurgie, la radiothérapie et d’autres procédures neurochirurgicales. Elle consiste à enregistrer des variations hémodynamiques (variation des propriétés du flux sanguin) cérébrales locales minimes, lorsque ces zones sont stimulées. En demandant au sujet de réaliser certaines tâches cognitives durant l’examen (ex : paradigmes de calcul mental, regard, audition…) les images obtenues permettront de préciser quelle zone du cerveau fonctionne dans telle ou telle circonstance.

L’IRM fonctionnelle sera utilisée pour le diagnostic et le suivi de jeunes patients souffrant de crises et de tumeurs cérébrales. Près de 100 patients bénéficieront de cette nouvelle technologie annuellement.

Budget

Le coût total de cet équipement est de 350 000 $, incluant le logiciel, l’installation et la formation.

 

Visitez les sites internet de la Fondation pour l’Hôpital de Montréal pour enfants et la Fondation du CHU Sainte-Justine pour plus de renseignements.