Surnommée le « Bébé Miracle », Ella va de mieux en mieux

Ella est simplement connue comme le « bébé miracle ».

Elle est née prématurément à 27 semaines et pesait à peine plus qu’un paquet de beurre, soit 1,2 livre.

La liste de ce qu’Ella a dû vivre au cours de son séjour d’un an à l’unité des soins intensifs néonatals du Children a de quoi donner le tournis.

Qu’il s’agisse de problèmes pulmonaires, de l’accumulation de liquide dans l’abdomen ou d’un caillot au cœur,  le qualificatif d’accablant n’est pas assez fort. Mais heureusement, des organismes de bienfaisance comme Curling pour les enfants permettent aux enfants parmi les plus petits et les plus malades de bénéficier d’une multitude d’équipements essentiels qui leur donnent la force nécessaire pour lutter pour leur survie.

« Dès la naissance, nous n’étions pas convaincus qu’elle allait survivre, se rappelle Mary, la maman d’Ella. J’ai accouché par césarienne et ce fut une expérience horrible. L’anesthésiste m’a aidée à demeurer calme ».

Peu après, Ella a été transférée à l’unité des soins intensifs néonatals du Children, à l’autre extrémité du corridor, pour être mise sous l’assistance d’un respirateur de jet de ventilation afin qu’elle puisse respirer, puis d’un ventilateur ordinaire. Elle a vécu sous l’assistance de cet équipement pendant sept mois.

 Une fois cette épreuve franchie, son abdomen était gonflé de liquide. On a dû lui insérer un drain pour évacuer ce liquide, mais sa pression artérielle a alors chuté et elle s’est effondrée.

« J’étais dans un véritable état de choc et je ne pensais vraiment pas qu’elle allait s’en sortir, mais le personnel a accompli des miracles. Comme c’est souvent le cas à l’unité des soins intensifs néonatals, on règle un problème, puis un autre surgit. »

Ella s’effondrait régulièrement. C’était devenu grave au point où les parents d’Ella ont dû discuter du besoin de passer aux soins palliatifs.

« Nous ne voulions pas qu’elle souffre. Nous nous sommes donné un mois. Puis par miracle, son état s’est amélioré en moins de deux semaines! »  

Ella a ensuite développé un caillot au cœur. La solution consistait à insérer une endoprothèse coronarienne, mais c’était très risqué pour un enfant en si bas âge.

Mais ne rien faire aurait signifié le mort pour cette enfant. Les chirurgiens sont allés de l’avant et l’intervention, qui a duré huit heures, a été un succès. Pendant l’intervention, le personnel médical a ventilé Ella à la main.

« Les médecins ont vraiment pris nos intérêts à cœur. Ils étaient prêts à tout tenter pour maintenir Ella en vie. »  Elle a ensuite été placée sous l’assistance d’un système à haut débit d’oxygène parce qu’elle ne pouvait respirer de façon autonome.

Le jeu en valait la chandelle! Aujourd’hui, même si elle doit encore être nourrie par gastrostomie, Ella se développe comme une enfant en santé!

« Nous sommes redevables envers le Children pour leur professionnalisme et pour n’avoir jamais abandonné dans le cas d’Ella. Chaque appareil et chaque instrument comptent lorsqu’il s’agit de sauver une vie, et l’expertise est tout aussi importante. C’est la raison pour laquelle nous appuyons chaque initiative de collecte de fonds comme Curling pour les enfants, qui aident la Fondation du Children à répondre aux besoins les plus urgents de l’hôpital.”